En marge des Rencontres de l'Alimentation organisées par l' Agence de l'Alimentation Nouvelle-Aquitaine le 8 juillet, j'ai répondu à quelques questions sur le thème de la distribution à l'heure du local.
Rencontres de l'Alimentation Nouvelle-Aquitaine sur le thème majeur de la distribution à l'heure du local. Des échanges riches avec Laurent Dulau Aubry Guillon Yannick Ferronato Bertrand Loupy animés par Stéphane Vacchiani-Marcuzzo avec les interventions passionnantes d'Erik Orsenna. J'ai tenté d'expliquer la situation, l'importance du sujet et la nécessité de faire tomber les caricatures pour construire et #FaireMieux ensemble.
Table-ronde Demain la Terre où nous avons débattu du lien entre la Responsabilité Sociétale de l'Entreprise et la capacité d'une entreprise engagée dans cette démarche à résister aux chocs.
J'ai été invité à participer à la conférence annuelle d'Agridées pour évoquer la situation générale de la filière et la nécessité d'inventer de nouvelles collaborations. Mon intervention à 1:39
Passage dans Perriscope sur LCI au sujet d'EGAlim 1, du projet d'EGAlim 2 et du risque d'inflation. Intervention à 35'25. Je reste ébahi par la focalisation du débat sur le thème du prix, alors que le sujet ce sont les marges. A prix égal, la filière agro française génère moins de marge que nos voisins. D'où la perte de compétitivité. La filière supporte un niveau de charges élevées qui la handicape. La PPL EGAlim 2 ne traite en rien ce sujet, pourtant le seul qui soit réellement déterminant. Pire en imaginant un prix bloqué en marche avant pour le seul marché national, elle ouvre grand les portes de l'importation face à un pouvoir d'achat qui va rester tendu en moyenne et très pour certains.
Tribune sur la situation de la chaîne alimentaire pour exprimer quelques convictions. Les sujets à adresser dans la filière sont écosystémiques. De nombreux échanges récents avec des leaders de la filière le confirment. Dans ce cadre, impossible d'y faire face seul. Seule la collaboration dans la compétition permettra de relever ces défis qui sont immenses. La bonne nouvelle est qu'ils sont gagnables. Au reste, les esquiver est impossible, les perdre est impensable. L'ère de la coopétition est ouverte. Encore faut-il l'organiser pour dépasser l'histoire et faire mieux ensemble.
Je réponds à Emmanuelle Ducros de l'Opinion pour la dernière émission Village Semence de cette semaine de l'agriculture. On y parle consommation, prix, valeur, relations commerciales.
Invité à débattre avec Christiane LAMBERT sur les relations entre agriculture et distribution, la compétitivité de la filière, le budget alimentaire des ménages.
Président et fondateur de Philippe Goetzmann &, société de conseil dédiée à la transformation de la grande distribution, Philippe Goetzmann est un spécialiste et un observateur averti de l’évolution des modes de consommation des Français. Il revient, pour Actu Retail, sur le bilan de l’année écoulée et dresse les perspectives pour 2021 autour de trois mots clés : télétravail, digital et pouvoir d’achat.