La grande consommation à la croisée des chemins.

Ebranlées par des changements démographiques et sociologiques majeurs, les entreprises de la consommation sont touchées de plus par l’âge digital et la prise de conscience environnementale.

Toute la chaîne est impactée, de la production à la vente. Toutes les activités sont en transition, de l’achat à la relation client en passant par les marques et les systèmes. Les expertises silotées peinent à produire des résultats.

Pour répondre aux enjeux, il faut une vision globale, 360°, qui intègre l’interne et la filière, le client et les outils, la stratégie et les opérations.

« Philippe Goetzmann & » a pour mission d’expliquer ce profond changement, d’accompagner les dirigeants pour y trouver leur chemin et de développer les modèles d’affaires rentables dans cet environnement nouveau.

Pour cela « Philippe Goetzmann & » fédère les meilleures compétences autour de chaque projet pour faire réussir les entreprises de la nouvelle consommation.

Expliquer

Eclairer le chemin de votre entreprise dans la nouvelle conso

Accompagner

Vous aider à transformer votre modèle d'affaire

Développer

Imaginer vos nouveaux business et partenariats

Manifesto

Le monde de la consommation fait aujourd’hui face à des défis considérables. Tous les sujets, toutes les parties-prenantes, quelle que soit leur taille ou leur place dans la filière, sont touchées par des changements profonds des modèles de consommation, qui impactent directement les modèles d’affaires, le capital immatériel des marques, la manière de s’adresser à ses clients comme à ses partenaires.

Fin de la grande consommation

Réinventer les marques

Casser les organisations fondées sur la masse

Inventer de nouveaux écosystèmes créateurs de valeur

Le Blog

Parution le 12/11 chez Pearson de la 2ème édition de Distribution 4.0 d'Olivier Badot, Adeline Ochs, Jean-François Lemoine. Ouvrage pédagogique pour mieux comprendre les principes de la distribution sous l'influence de la culture Internet. J'ai rédigé l'article sur le retail as a service.
Notre excellence nous aurait-elle rendus paresseux? Persuadés (à raison) de notre qualité, nous avons insuffisamment investi dans la valeur immatérielle. Nous avons oublié de donner à nos produits, nos terroirs, nos savoir-faire métier une valeur de marque.
En marge de l'AG de l'AREA Occitanie, j'ai répondu aux questions de La Tribune.
Vendredi dernier j'ai eu le plaisir de participer au Webcast Performance Tourisme d'Atream sur le thème "Tourisme: des services au cœur des territoires".
#MeatLab CHARAL Non, ce n'était pas mieux avant et ce sera mieux demain. Le débat est en fait confisqué entre des nostalgiques militants et les tenants du "circulez, y'a rien à voir". En fait, quand on parle alimentation, le terme renvoie à la fois aux produits et aux pratiques et il convient de distinguer les deux.
Mutations profondes de la consommation, glissement de la valeur de la production vers la R&D et les services, stratégie de montée en gamme ou encore enjeux de compétitivité pour la France,... Interview pour StripFood.

Ils nous font confiance

1
3
4
unibal
nestle
gout
dates
area
agric

14 rue de Dunkerque

75010 Paris