Retour des Voix de la Conso pour un bilan de l'année 2021.
Colloque Les Echos. J'ai pu débattre partager quelques convictions: - Les applis et scores sont utiles mais doivent s'appuyer sur des données fiables et donc être pilotés avec les entreprises. - Les algorithmes doivent être scientifiquement fondés sauf à orienter les entreprises dans de mauvaises directions. - Les scores ne peuvent remplacer la connaissance et donc l'éducation alimentaire sauf à aliéner le jugement des gens. 📽️ Visionnez le replay de la conférence
Pour le podcast Sans filtre ajouté, j'ai répondu aux questions de Salomé Charrigton pour dresser une rétrospective de 2021.
Parution le 12/11 chez Pearson de la 2ème édition de Distribution 4.0 d'Olivier Badot, Adeline Ochs, Jean-François Lemoine. Ouvrage pédagogique pour mieux comprendre les principes de la distribution sous l'influence de la culture Internet. J'ai rédigé l'article sur le retail as a service.
Notre excellence nous aurait-elle rendus paresseux? Persuadés (à raison) de notre qualité, nous avons insuffisamment investi dans la valeur immatérielle. Nous avons oublié de donner à nos produits, nos terroirs, nos savoir-faire métier une valeur de marque.
En marge de l'AG de l'AREA Occitanie, j'ai répondu aux questions de La Tribune.
Vendredi dernier j'ai eu le plaisir de participer au Webcast Performance Tourisme d'Atream sur le thème "Tourisme: des services au cœur des territoires".
#MeatLab CHARAL Non, ce n'était pas mieux avant et ce sera mieux demain. Le débat est en fait confisqué entre des nostalgiques militants et les tenants du "circulez, y'a rien à voir". En fait, quand on parle alimentation, le terme renvoie à la fois aux produits et aux pratiques et il convient de distinguer les deux.

Suivez-moi sur Twitter