A partir d'une des recommandations du Think-Tank Agro Les Echos je développe l'idée de faire de nos filières des marques internationales.