Une succession de « premières »… Première fois que le Monde est victime, à cette échelle du moins, d’une même pandémie. Première fois que la majorité des habitants de la planète est confinée. Première fois que les économies s’écroulent… par la volonté des États. Que les avions sont cloués au sol. Qu’une majorité de commerces baissent leur rideau de nombreuses semaines. Et tant d’autres « premières » encore…

Devant ce qui est donc un scénario autant inédit qu’improbable, noirci jour après jour par des décomptes macabres, il est malgré tout permis d’espérer. Comme souvent, les heures les plus sombres sont propices à quelques étincelles : des idées, des initiatives ou des prises de position que seule une crise profonde peut engendrer. Probablement car le centre de décision de ceux qui les portent a migré : de la tête vers les tripes. En ce sens, une crise est bénéfique. Et peut l’être davantage encore si ces « étincelles » ne disparaissent pas des écrans aussi rapidement qu’apparues.

C’est l’objectif de ce projet “Merci la crise !”. Un projet collectif qui vise à compiler des initiatives de marques, d’enseignes ou d’institutions qui méritent une exposition particulière, eu égard à leur apport social et/ou sociétal. Il y en a eu tant : Système U qui décide de payer comptant les PME, Intermarché qui offre ses masques à Leclerc, Decathlon ses masques Easybreath aux soignants, les pénalités logistiques supprimées par les enseignes, Maïf qui reverse son “trop gagné” à ses sociétés en les incitant à en faire don, etc. A un degré ou à un autre, toutes illustrent qu’un acteur économique doit « servir ». Servir des clients naturellement, pour assurer sa pérennité, mais aussi servir la société pour y conforter sa place. Bien sûr, certaines de ces initiatives ne sont pas totalement désintéressées. Mais, en les pointant, nous avons aussi la conviction qu’elles ne sont uniquement mues par l’intérêt. En ce sens, elles sont ici légitimes !

Et lorsque la crise ne sera qu’un souvenir, dans quelques mois ou quelques années, si l’une ou l’autre de ces initiatives, de ces élans, de ces étincelles brille encore, alors il faudra savoir dire « Merci la crise ! » pour avoir simplement… le bon côté des choses. 

Vous souhaitez contribuer à ce projet collectif en soumettant les idées qui vous ont (positivement) marqué ? You are warmly welcome ! Pour contacter David, c’est ici. Pour Olivier, ici. Et pour moi, c’est là.

Capture-d’écran-2020-05-10-à-17.41.23
12 mai 2020

Vers une digitalisation intelligente et ciblée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *